Le ghetto intérieur / Santiago H. Amigorena

Livre

Amigorena, Santiago Horacio

Edité par POL - 2019

Buenos Aires, 1940. Des amis juifs exilés se retrouvent au café pour parler de cette Europe qu'ils ont fuie quelques années plus tôt. Parmi eux, Vicente Rosenberg s'inquiète pour sa mère, restée en Pologne, à Varsovie. A travers le destin de son grand-père parti en Argentine pour échapper au nazisme, l'écrivain et réalisateur d'origine argentine raconte la vie mélancolique de l'exil. Electre 2019

Voir la collection «Fiction»

Autres documents dans la collection «Fiction»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Le premier exil : roman / Santiago H. Amigorena | Amigorena, Santiago Horacio. Auteur

Le premier exil : roman / Santiago H. Amigore...

Livre | Amigorena, Santiago Horacio. Auteur | 2021

A Buenos Aires, au milieu des années 1960, Zeide, l'arrière-grand-père maternel de l'auteur, un Juif originaire de Kiev, décède. Mais la famille du narrateur a fui l'Argentine pour l'Uruguay afin d'échapper à la dictature, après l...

La première défaite / Santiago H. Amigorena | Amigorena, Santiago Horacio

La première défaite / Santiago H. Amigorena

Livre | Amigorena, Santiago Horacio | 2012

Le narrateur raconte son accablement et sa mélancolie durant les quatre années qui ont suivi sa rupture avec Philippine. Il repart en Uruguay et en Argentine à la rencontre de ses souvenirs d'enfance et de ses amis d'autrefois, pu...

Des jours que je n'ai pas oubliés / Santiago H. Amigorena | Amigorena, Santiago Horacio

Des jours que je n'ai pas oubliés / Santiago ...

Livre | Amigorena, Santiago Horacio | 2013

Quelques jours d'un voyage en Italie racontent le vécu d'un homme qui n'est plus aimé qu'à moitié. En écho aux Lettres à Lou de G. Apollinaire, il écrit à la femme qui en aime un autre, exprimant sa douleur et sa jalousie, hésitan...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Le Ghetto intérieur 3/5

    A Buenos-Aires en 1940, des exilés juifs d'Europe essaient de comprendre ce qu'il est train de se passer en Europe, sous le joug nazi. Vicente, marié, trois enfants, une petite entreprise de meubles avec son beau-père, s'inquiète pour sa mère restée à Varsovie qui a refusé de le rejoindre en Argentine. L'auteur, argentin exilé en France et qui écrit en Français, raconte l'enfermement progressif de son grand-père dans le silence sous le poids de la culpabilité et de l'horreur lorsqu'il comprit la destruction de sa famille. Le sujet est fort mais le récit est monotone, et les allers-retours entre les pensées du grand-père et les leçons sur la Shoah sont maladroits.

    par DOMCYR73 Le 04 janvier 2021 à 14:25