0/5

0 avis

Je vais mieux

Foenkinos, David

Edité par Gallimard - 2013

Un mystérieux mal de dos va bouleverser la vie bien rangée du narrateur. Sa vie de couple et de famille, jusque-là sans nuage, bat de l'aile, ses collègues cherchent à lui nuire. La douleur inexpliquée devient le symptôme des non-dits, des frustrations et des échecs dont son existence, banale et sereine en apparence, était pleine. Mettant fin à la routine, elle devient une voie vers la rédemption.

Suggestions

Du même auteur

Le mystère Henri Pick | Bezancon, Rémi. Metteur en scène ou réalisateur

Le mystère Henri Pick

Bezancon, Rémi. Metteur en scène ou réalisateur | Document vidéo

Film de 2019 // Dans une étrange bibliothèque au coeur de la Bretagne, une jeune éditrice découvre un manuscrit extraordinaire qu'elle décide aussitôt de publier. Le roman devient un best-seller. Mais son auteur, Henri Pick, un pizzaïolo breton décédé deux ans plus tôt n'aurait selon sa veuve jamais écrit autre chose que ses listes de courses. Persuadé qu'il s'agit d'une imposture, un célèbre critique littéraire décide de mener l'enquête, avec l'...

Classé à la cote
F BEZA
Jalouse | Foenkinos, David. Monteur

Jalouse

Foenkinos, David. Monteur | Document vidéo

Film de 2017 /: Nathalie Pêcheux, professeure de lettres divorcée, passe quasiment du jour au lendemain de mère attentionnée à jalouse maladive. Si sa première cible est sa ravissante fille de dix-huit ans Mathilde, danseuse classique, son champ d'action s'étend bientôt à ses amis, ses collègues, voire son voisinage... Entre comédie grinçante et suspense psychologique, la bascule inattendue d'une femme.Sous-titres français pour sourds et malenten...

Classé à la cote
F FOEN
Vers la beauté | Foenkinos, David (1974-....)

Vers la beauté

Foenkinos, David (1974-....) | Livre | Gallimard | 2018

Professeur aux Beaux-Arts de Lyon, Antoine Duris décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au musée d'Orsay. Mathilde Mattel, la DRH, est frappée par la personnalité de cet homme taciturne et mystérieux qui fuit tout contact social. Parfois, elle le surprend, dans la salle des Modigliani, à parler à mi-voix au portrait de Jeanne Hébuterne, la fiancée du peintre au destin tragique. Electre 2018

Classé à la cote
R FOEN
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs